Jungle-Green Ensemble protégeons la biodiversité

Mission de protection de l’habitat de la faune sauvage (tigres et éléphants)

fr  en 
home contact
 Mission de protection de l’habitat de la faune sauvage (tigres et éléphants)Le parc national de Bardia est situé au sud-ouest du Népal dans les plaines humides du Teraï 

C’est un site naturel unique au monde, renfermant une biodiversité tout à fait remarquable. 

Cette zone protégée de 968 km2 est le seul endroit du monde où cohabitent tigres, léopards, éléphants, rhinocéros indiens, dauphins d’eau douce, crocodiles des marais et gavials (crocodile au très long museau) pour ne citer que les espèces les plus emblématiques

Ce parc national est un des plus excentré et donc le moins visité du Népal et par conséquent celui où vous aurez le plus de chance de croiser le magnifique tigre du Bengale et le rhinocéros unicorne, cependant il ne faut pas confondre réserve animalière et parc national, dans la réserve les animaux sont nourris par l’homme et ce n’est pas le cas dans le parc de BARDIA. 

 Ce dernier est une vaste étendue composée de plaines, de marais et de jungle ,une diversité dans laquelle vit à l’état sauvage l’ensemble de la faune népalaise ,on y trouve l’ours lippu, le léopard, divers cervidés, des éléphants sauvages, ainsi que d’innombrables espèces d’oiseaux et de singes, aussi pour avoir la chance de surprendre un ou plusieurs de ces animaux ce n’est qu’ après de longues périodes d’approche conçu comme un réel jeu de piste par nos guides locaux ,et sous leurs protections que nous éprouverons une intense émotion lors de leur découverte. Dans la rivière Karnali qui traverse le parc et dans ses zones marécageuses vit le crocodile du Gange appelé aussi Gavial, pas de danger, la grande majorité de la faune sauvage a compris depuis bien longtemps que sa survie résidait dans la fuite de l’homme, le pire de ses prédateurs.Lors d'une rencontre avec le rhinocéros le mieux est de grimper dans un arbre afin de pouvoir les observer en toute sécurité... 

Quant au tigre il y a vraiment peu de chance de le voir car il est le maître absolu en matière de camouflage, cependant la rencontre est possible mais le plus souvent furtive même pour l'objectif....Voir les traces du tigre est monnaie courante par contre le voir est une autre histoire car le tigre n'aime pas être confronté à l'homme aussi, ne pas le voir n'est pas plus mal...Au moins il n'aura pas été dérangé...Savoir que vous évoluez sous ses yeux est déjà très excitant alors laissez votre imaginaire faire le reste !!!... 

En revanche son cousin le léopard qui est lui aussi très difficile à voir n'hésite pas à rentrer à la nuit tombée dans les enclos des fermiers pour s'en prendre au petit bétail (chèvres, porc) ou aux chiens.

Retour Népal


Vous souhaitez nous aider?

Faites un don!

Jungle-Green Association- 29 avenue des Nonnes - 17132 - Meschers/Gironde Tel: +33 (0)5 46 39 02 25 - GSM +33 (0)6 19 48 95 83
© Jungle-Green - Tous droits réservés